Les instruments astronomiques de Tycho Brahé

L’astronome danois Tycho Brahé (1546-1601) a construit – avant l’invention du télescope – de remarquables instruments d’astronomie. Il conduit des campagnes d’observation assidues qui lui permettent, notamment, d’étudier la supernova apparue dans le ciel le 11 novembre 1572, phénomène grandiose dont il montre qu’il ne peut s’agir d’un météore, mais bien d’un événement supra-lunaire, qui a lieu dans la région des étoiles. Elle disparaît en mars 1574. La thèse de l’immutabilité des cieux est sévèrement contredite. [Vincent Jullien] (Cinquième et dernier dialogue, tome IV, p. 32)

Sextant. Brahe, Tycho, Astronomiae instauratae mechanica, fac-sim. de l’éd. de Wandesburgi, [s.n.], 1580 (source : gallica.bnf/BnF).

Cadran mural. Brahe, Tycho, Astronomiae instauratae mechanica, fac-sim. de l’éd. de Wandesburgi, [s.n.], 1580 (source : gallica.bnf/BnF).

Sphère armillaire. Brahe, Tycho, Astronomiae instauratae mechanica, fac-sim. de l’éd. de Wandesburgi, [s.n.], 1580 (source : gallica.bnf/BnF).



Citer ce billet
Emmanuelle Perrin (2021, 11 mai). Les instruments astronomiques de Tycho Brahé. Modernités en Querelle. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rjbr