Les ambassades reçues par Louis XIV

La Magnifique Audiance, donnée le 5 décembre 1669 à S. Germain en Laye par le Roy tres Chrestien a Soliman Aga Musta Feraga envoyé du Grand Seigneur  (source : Wikimedia Commons).

le Président

Je vois ce que vous dites. Voilà Auguste qui reçoit cette célèbre Ambassade des Indiens, où on lui présenta des animaux qu’on n’avait point encore vus à Rome. Je vois là-dessous les célèbres Ambassades que le Roi a reçues des régions les plus éloignées (Deuxième dialogue, tome I, p. 117)

Parmi ces ambassades, on peut citer celle Soliman Aga, émissaire du sultan ottoman, qui se rendit au château de Saint-Germain-en-Laye en 1669, soit deux ans avant la conception du programme iconographique de l’appartement du roi. La date de publication du Parallèle permet aussi de penser à la fastueuse réception de l’ambassade de Siam le 1er septembre 1686 à Versailles. [Marianne Cojannot-Le Blanc]

 

Jean Dolivar, [Trône du Roi dans la grande galerie de Versailles pour l’audience des Ambassadeurs de Siam], 1686, burin et eau-forte, 22,6 x 18,5 cm, BnF, Paris (source : Gallica).



Citer ce billet
Emmanuelle Perrin (2021, 1 mars). Les ambassades reçues par Louis XIV. Modernités en Querelle. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rjau